Member: movez
Company name: Conseil MovezAction

Resource person: Jean-Philippe Vézina

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInvite to submit a quote



Do you enjoy reading the News and Tips? Subscribe:

June 27, 2012 - Advice and Strategy > Communications & Marketing
Les 5 résultats que votre organisation n'obtiendra pas suite à son engagement pour le développement durable.

1- Vous serez confiné à une niche limitée de consommateurs

On vous a peut-être convaincu, à tord, que les produits verts étaient réservés à un petit groupe de consommateurs constitué d'ex-hippies ou d'écolos jet set.

Ou alors, avez-vous entendu la rumeur selon laquelle le Marketing Vert était mort et que le meilleur était derrière nous?

En fait, la réalité est tout autre. Il n'y a jamais eu autant de consommateurs sensibilisés à l'environnement et à l'achat de produits et de services écoresponsables. Au Canada, plus de 80% de l'ensemble des consommateurs ont une certaine sensibilité lorsque vient le temps de choisir un produit ou un service en fonction de ses qualités environnementales.

De plus, la Génération Y , celle des ados et des jeunes adultes nées entre 1980 et 1997, représente aussi la première génération à avoir grandi dans un monde écoconscient. L'entrée de la Génération des Y dans la population des consommateurs grand public changera assurément le visage de la consommation responsable et son potentiel.

Il y a donc un réel et grandissant intérêt pour les produits et services écoresponsables ici au Québec, mais aussi dans les marchés des pays émergents.

2- Aucun consommateur ne souhaitera payer davantage pour vos produits pour sauver la planète.

Si vous croyez qu'il est possible de charger « le gros prix » pour vous produits et services dits verts et que tous les consommateurs seront prêts à ouvrir leurs portefeuilles pour sauver la planète…eh bien, ça n'arrivera pas.

Ce type d'approche ne résonnera pas auprès d'une majorité de consommateurs et, surtout, ils ne seront pas prêts à sacrifier la qualité pour un produit supposément vert.

Par contre, ce qu'il faut savoir, c'est qu'aujourd'hui les consommateurs choisissent les produits verts parce qu'ils protègeront leur santé, leur feront sauver de l'argent ou parce qu'ils fonctionnement tout simplement mieux. Pas nécessairement pour sauver la planète. Un produit écoresponsable tire sa valeur de sa qualité « utile » et du service réel qu'il rend au consommateur.

Cependant, il existe deux créneaux pour lesquels les consommateurs seront prêts à payer davantage.

A- Les consommateurs les plus engagés pour l'environnement, et ils représentent environ 18% du marché, seront prêts à payer davantage en se risquant les premiers à essayer des produits et services verts innovateurs.

B- Il existe aussi un marché très prometteur et lucratif pour les entreprises qui développeront des produits verts Premium/Deluxe avec une valeur ajouté, qui sont plus beaux, plus gouteux, plus santé et plus luxueux.


3- Vos distributeurs ne vous suivront pas.


Il y a deux principales raisons pour lesquelles ça n'arrivera pas et les voici :

A- Les distributeurs et les détaillants réalisent de plus en plus les avantages stratégiques d'un engagement pour le développement durable

B- Les distributeurs et les détaillants cherchent activement à offrir des produits que les consommateurs veulent acheter.

Et pour les consommateurs, le défi est plutôt au niveau du manque de choix de produits écologiques et du manque d'informations claires sur les avantages de ceux-ci au point de vente.

4- Vos dépenses vont exploser sans aucun avantage en retour

Au contraire, la plupart des entreprises pionnières en développement durable démontrent qu'il est possible de réaliser des économies considérables en améliorant l'efficacité énergétique de leurs installations, de leurs équipements, de leurs parcs informatiques, de leurs chaines de valeur et de leur réseau d'approvisionnement.

De plus, la mise en marché de produits et de services offrant de meilleures performances environnementales permet aux entreprises de réaliser des profits en améliorant leur image de marque et en répondant plus efficacement aux besoins des consommateurs en terme d'efficacité énergétique, de réduction de la pollution et de protection de la santé.

Il n'est pas nécessaire de vouloir tout changer et de se lancer dans des investissements couteux, mais plutôt d'y aller étapes par étapes.

5- En communiquant vos efforts pour l'environnement, vous serez accusé de greenwashing

Ceci devrait être le dernier mythe dont vous devriez vous préoccuper.

Lorsque vous vous serez penché sur les questions soulevées par les 4 mythes précédents, alors vous pourrez communiquer votre engagement pour l'environnement sans risquer d'être accusé de « greenwashing ».

Même que vous devriez communiquer votre engagement pour l'environnement non seulement avec vos clients, mais aussi avec toutes les parties prenantes de votre organisation (fournisseurs, employés, cadres, partenaires et les membres des communautés où votre organisation est implantée).

Voici les 5 étapes clés selon Russ Meyer pour verdir vos marques et votre organisation :

1- Développer un plan d'action avec des objectifs réalistes

2- Apprenez-en davantage sur vos clients actuels et potentiels à propos de leurs champs d'intérêt pour des produits et services écoresponsables

3- Développer des partenariats avec vos fournisseurs et distributeurs pour vous assurer d'offrir une offre verte du début à la fin

4- Comparez vos performances avec celles d'autres organisations dans votre secteur, développez des outils fiables pour évaluer vos progrès et documentez vos difficultés et réussites

5- Communiquez toujours avec authenticité, avec rigueur et transparence. Attendez-vous à ce que quelqu'un surveille la véracité de votre positionnement environnemental.

(Source: Five reasons not to have a green brand - And why those reasons are wrong by Russ Meyer, September 2009)

J'aimerais vous inviter à visionner cette entrevue réalisée durant la semaine du développement durable. L'animateur de Techtoc.tv reçoit sur son plateau Jolanta Bak et Yves Heuillard , deux professionnels du développement durable et du marketing qui viennent présenter leurs réflexions sur l'avenir du Marketing Vert, sur ses défis et sur les opportunités qu'un engagement pour le développement durable pourra apporter aux entreprises.

Bonne écoute!

Le marketing vert : vraie révolution ou effet de mode ?

Source: Blogue Mon Plan Marketing Vert


Views: 269 times     Send     Print
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visit movez's Profile
Consult all the News and Tips by movez
View all the Solo Agent Advice and Strategy

 

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new comments