Member: sylviegoulet
Company name: Rédaction Sylvie Goulet

Resource person: Sylvie Goulet

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInvite to submit a quote



Do you enjoy reading the News and Tips? Subscribe:

October 15, 2009 - Advice and Strategy > Writing & Translation
De salarié à pigiste: éléments à considérer avant de quitter son emploi

Depuis que je suis rédactrice-réviseure pigiste, il n'y a pas un mois qui passe sans que j'aie un appel ou un courriel d'une personne qui souhaite mettre sa maîtrise du français et son talent d'écrivain au service d'autrui. C'est louable et très certainement possible, mais encore faut-il bien s'y préparer. Je n'ai pas la prétention de me poser en experte du démarrage d'entreprise, il y a déjà plusieurs références professionnelles sur Agent Solo qui traitent largement du sujet. Je n'ai que ma propre expérience de rédactrice-réviseure à partager. Par contre, si cela peut vous éviter quelques erreurs et vous donner une première piste pour réaliser votre projet, alors cet article aura valu la peine.

Par où commencer? Deux petits livres à lire
Si vous ne les avez pas déjà, procurez-vous ces deux livres : Profession : travailleur autonome de Sylvie Laferté et de Gilles Saint-Pierre aux Éditions Transcontinental, Fondation de l'entrepreneurship, et si vous souhaitez vous lancer dans la révision linguistique, achetez le livre de Ginette Lachance intitulé La Révision linguistique en français, Le métier d'une passion, la passion d'un métier, aux éditions Septentrion, 2006. Ils sont tous les deux très bien faits et ils vous donneront une idée de ce qui vous attend.

Si vous avez un emploi, gardez-le! Pour le moment, du moins…
Profitez de votre salaire régulier pour acheter tout le matériel dont vous aurez besoin pour travailler à la pige : ordinateur performant, clavier, souris, écran, logiciels et antivirus à jour, connexion Internet haute vitesse, imprimante, télécopieur, numériseur et photocopieur tout-en-un, bureau avec une bonne surface de travail (les rédacteurs-réviseurs croulent sous le papier!), chaise confortable et ergonomique (la santé de votre dos en dépend), téléphone mains libres (pour prendre des notes sans vous casser le cou), classeurs, grammaire et livres de référence, lampe de bureau, armoire de rangement, enregistreuse (important si vous faites des entrevues), fourniture de bureau (papier, crayons, trombones, enveloppes, etc.) et, bien sûr, une calculatrice, car vous en aurez besoin!

C'est aussi un bon moment pour magasiner et adhérer à une assurance invalidité individuelle. Il y a certains réseaux de travailleurs autonomes qui ont des ententes avec des compagnies d'assurances afin de profiter de prix de groupe. C'est une assurance qui coûte cher, mais qui s'avère essentielle quand on n'a aucun plan B en cas de maladie ou d'incapacité prolongée.

Rédiger un mini plan d'affaires
C'est fou ce que la rédaction d'un plan d'affaires de quelques pages seulement peut vous amener à réfléchir sur ce que vous voulez et aux moyens que vous devez prendre pour y arriver. Idéalement, vous devriez faire ce petit exercice avant de laisser votre emploi actuel. Il vous forcera à répondre à une foule de questions qui ne manqueront pas de surgir à un moment ou à un autre de votre préparation. Le plan d'affaires présenté dans le livre Profession : travailleur autonome est plutôt complexe, mais si vous avez besoin de financement, vous devrez vous y astreindre. Autrement, si vos économies sont suffisantes pour vous assurer un petit coussin de départ, vous n'aurez qu'à adapter ce modèle de plan d'affaires à votre situation et à vos besoins. Prenez le temps qu'il faut pour le rédiger. Vous serez étonné de voir à quel point il fera surgir les forces, mais aussi les points faibles de votre projet.

Bâtir son premier réseau de contacts
Faites une liste de tous les gens que vous connaissez de près ou de loin et avec qui vous avez eu ou avez encore de bons rapports : professeurs, anciens employeurs, collègues, amis, parents, oncles, tantes, cousins, cousines, beau-frère, n'omettez personne. Au fil des mois, vous serez surpris de voir à quel point ces gens-là peuvent vous amener des contacts d'affaires. Trouvez leur adresse courriel ou leurs coordonnées et gardez cette liste à jour.

Avec ces premiers éléments, vous devriez être passablement occupé d'ici ma prochaine rubrique qui traitera du nom de votre future entreprise individuelle, de votre tarif horaire et du travail en solitaire.

À bientôt!

Sylvie
Rédaction Sylvie Goulet
www.redactionsylviegoulet.com


Views: 2300 times     Send     Print
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visit sylviegoulet's Profile
Consult all the News and Tips by sylviegoulet
View all the Solo Agent Advice and Strategy

 

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new comments