Member: WebConforme
Company name: WebConforme

Resource person: Denis Boudreau

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInvite to submit a quote



Do you enjoy reading the News and Tips? Subscribe:

February 5, 2006 - Advice and Strategy > Multimedia & Graphic Design
Petit guide de survie face à l'investissement Web

Le calepin noir a, depuis toujours, été le meilleur allié du représentant qui se faisait un devoir d'y gérer efficacement les relations d'affaires avec ses clients. Au fil de ses relations, celui-ci y notait les préférences de son client, son handicap au golf ou toute information susceptible de faire pencher la balance en sa faveur au moment de conclure une vente. C'était l'outil de gestion des relations clients par excellence des années 80. Simple et efficace.

Le génie du Web aura été, dans la deuxième partie des années 90, de convaincre la quasi-totalité des investisseurs en TI que le fameux calepin noir ne livrait plus la marchandise et qu'il était temps d'informatiser le processus. Génie subversif, car si à court terme les principaux acteurs se sont enrichis en convertissant les habitudes, à long terme, ils n'ont réussi qu'à ternir la crédibilité chancellante d'une industrie naissante.

Ainsi est apparu le concept des « CRM » et avec celui-ci, l'avènement du plus marquant des buzzwords de l'histoire des trois nets. Ce qui aurait dû s'avérer une amélioration sans précédent de la gestion des processus d'affaires s'est révélé, pour plusieurs, une véritable catastrophe financière, faute de structure et de recul.

Pelletage de nuages et descente aux enfers

Il est fascinant de constater qu'à partir du moment où le concept a été lancé, le calepin est devenu paria au profit des millions consentis à son équivalent informatisé. Réalisant combien les clients étaient obnubilés par l'espoir de faire fortune, les efforts des uns furent multipliés avec succès pour inciter les autres à investir. Certes, l'idée et la volonté étaient bonnes... mais les moyens?

Vous connaissez la suite : des montants faramineux engloutis dans des gouffres sans fond, une incapacité chronique à livrer la marchandise conformément aux ententes, un désengagement progressif des investisseurs, une diminution radicale des projets, des mises à pied massives, des faillites en cascades, un affaiblissement de l'industrie et ultimement, l'éclatement de la bulle technologique. S'ensuivirent quatre à cinq années de vache maigre, desquelles l'industrie commence seulement à se remettre aujourd'hui. Cette rationalisation était non seulement prévisible, mais aussi souhaitable. Un tel son de cloche devrait tout remettre en perspective.

Il importe donc de prendre suffisamment de recul pour espérer apprendre des erreurs du passé et ne pas retomber dans le panneau à la première occasion. Car le prochain panneau approche effectivement à grands pas.

Retour à la réalité et responsabilisation des parties

On confond souvent la nécessité de réinvestir dans le Web avec l'envie des investisseurs de le faire. Soyons francs, ceux-ci n'ont pas retrouvé confiance en l'industrie. Quelles raisons auraient pu les y pousser? C'est simplement que dans la majorité des cas, la durée de vie des projets a été étirée au maximum et les investisseurs n'ont plus d'autres choix que de revenir au Web. À l'aube d'un réinvestissement massif, il devient impératif d'adopter une attitude responsable face aux besoins exprimés par les clients. Il faut aussi réfléchir aux conséquences de ses engagements et être conscient qu'à chaque fois que la confiance du client est ébranlée par une promesse qui ne peut être tenue, c'est la crédibilité même de l'industrie qui est entachée.

De même, si vous êtes un investisseur ou un gestionnaire de projet qui avez à contracter un fournisseur de services, il importe d'être plus alerte que jamais et de questionner les promesses avancées par les évolutions technologiques qui vous sont proposées. Certes, vous n'êtes peut-être pas plus habiletés à y voir clair que vous ne l'étiez à l'époque, mais au moins, l'expérience des dernières années vous a enseigné les dangers qui guettent sournoisement votre projet.

Au besoin, n'hésitez pas à vous adjoindre les services d'un conseiller impartial et neutre de toute allégeances technologiques, un conseiller qui dressera, avec vous et dans le meilleur de vos intérêts, les requis techniques les plus appropriés à vos besoins.

Web 2.0 ou Web de la seconde chance?

Depuis quelques mois, un nouveau concept menace de replonger la fragile industrie du Web dans une crise du même ordre que celle que nous avons vécu à l'époque : le fameux concept du Web 2.0 dont vous avez probablement déjà entendu parler. Pour tout ce que j'en sais, vos fournisseurs se massent peut-être déjà à vos portes pour vous en faire miroiter toutes les promesses et vous dire à quel point ce nouveau Web solvera tous vos problèmes... Devant autant de popularité, d'incompréhensions et de promesses floues, un appel à la prudence s'impose avant de penser à jeter le Web d'hier comme on a voulu jeter le vieux calepin.

Comme aucun expert ne s'entend sur une définition claire et précise de ce que représente le Web 2.0, tout le monde essaie de le vendre à sa manière, créant par le fait même un monstre qui est tout sauf ce que l'on en dit. Il est rare d'avoir une deuxième opportunité de faire une première bonne impression : reste à voir si l'industrie du Web saura la saisir.

Malgré tout le cynisme que certains peuvent porter à l'égard de ce concept, il est vrai que le Web de demain est à nos portes. La collaboration de masse, la mobilité, les émergences, les normes et l'interactivité accrue ne sont que quelques-uns des éléments qui changeront le visage du Web cette année. Peut-être qu'en étant plus alertes faces aux promesses des marchands de rêve, vos décisions seront plus mûres, et vos projets, en meilleure santé financière.


Views: 1125 times     Send     Print
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visit WebConforme's Profile
Consult all the News and Tips by WebConforme
View all the Solo Agent Advice and Strategy

 

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new comments