Member: WebConforme
Company name: WebConforme

Resource person: Denis Boudreau

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInvite to submit a quote



Do you enjoy reading the News and Tips? Subscribe:

March 1, 2004 - Advice and Strategy > Multimedia & Graphic Design
Votre site Web: de la dépense à l'investissement

Vous prévoyez faire concevoir votre premier site Web ou alors, vous planifiez la refonte de votre site existant? Si vous désirez que votre site cesse de représenter une dépense récurrente, mais plutôt un investissement à long terme pour votre entreprise, vous avez tout avantage à exiger de votre fournisseur qu'il respecte les normes de conception Web en vigueur.

Comme je le soulignais dans ma dernière chronique, les normes Web sont actuellement très peu respectées dans l'industrie du multimédia. Cela oblige de nombreuses entreprises à réinjecter des montants astronomiques dans la mise en place, l'entretien et l'éventuelle refonte de leur présence Web.

Comme client, vous n'avez peut-être pas en main les arguments nécessaires pour insister auprès de votre fournisseur et le convaincre de l'importance des normes. Exemples à l'appui, voici comment, grâce à l'application des normes du Web, les refontes majeures sont facilitées, l'interface s'adapte plus aisément aux besoins spécifiques de vos visiteurs, les mises à jour deviennent simples et rapides, le transfert de connaissance vers de nouveaux intervenants ou fournisseurs plus aisé et, enfin, en quoi la légèreté d'un code normalisé peut se traduire par des économies appréciables de bande passante auprès de votre hébergeur.


Étude de cas: ESPN et Wired

Examinons deux cas concrets : ESPN et Wired, des sites en apparence bien différents qui, outre leur popularité, partagent au moins un point commun, tous deux ayant récemment fait l'exercice d'une refonte axée sur les standards du Web. Depuis, ils ne cessent d'en récolter les bénéfices, tout en devenant synonymes de succès et de révolution.

Avant leur refonte, ces sites étaient construits comme la plupart de ceux que vous consultez quotidiennement (et probablement le vôtre également, si vous en possédez un) :
• Structure de mise en page reposant sur des tableaux HTML, un mode de conception dépassé et contre-productif issu des premières années du Web ;
Abus d'images transparentes pour caler le design et s'assurer que tout tient en place, plutôt que d'utiliser une technologie non-intrusive conçue à cet effet ;
Usage d'éléments de programmation propriétaires, soit exclusifs à un fureteur et non reconnu par les autres, ou encore, désapprouvés par le Consortium W3 (l'organisme qui édicte les normes et standards du Web).

Soucieux de s'imposer comme visionnaires et d'accroître la profitabilité à long terme de leurs projets, les concepteurs de ESPN et Wired ont réussi le tour de force de se réinventer, créant des sites à la fois plus performants et dont l'entretien est beaucoup moins coûteux.

Séparer contenus et présentation graphique

Débutons avec l'exemple de Wired, un site s'inscrivant dans la plus pure tradition du Web journalistique. En adoptant une méthodologie de conception basée sur les normes ouvertes et évolutives du W3C (comme CSS et XHTML, en jargon d'initiés), les concepteurs ont opéré une séparation nette entre le contenu du site et sa présentation graphique. En apparence banal, cet avantage se traduit concrètement par des bénéfices majeurs.

Ainsi, en terme de performance, il est maintenant possible pour eux de procéder en un tournemain à des modifications visuelles et typographiques sur l'ensemble du site en ne modifiant qu'un seul fichier, même si le site compte plusieurs centaines de pages. Le fait que le design ne soit plus intrinsèquement lié au code permet d'apporter des mises à jours majeures à l'apparence du site sans pour autant impliquer l'équipe de programmation. En outre, cela permet une adaptabilité de l'interface qui sert positivement les utilisateurs.

Grâce à cet assainissement des documents composant le site, Wired peut à sa guise entretenir son site ou ouvrir de nouvelles sections en y consacrant beaucoup moins de temps et d'argent qu'auparavant, tout en comptant sur une réelle garantie de pérennité pour son produit. L'épuration du code lui permet aussi de ne plus être aussi dépendante de ses fournisseurs puisque le transfert de connaissance pour reprendre le projet par de nouveaux développeurs est considérablement simplifié, compte tenu de la clarté et la sémantique du code sous le capot.

Une cure d'amaigrissement calculée en kilo-octets

Le site de ESPN est devenu l'exemple classique pour exposer comment les normes Web favorisent une économie de bande passante. Après sa récente cure, la page d'accueil d'ESPN avait fondu d'une cinquantaine de kilo-octets. «50 kilo-octets, ce n'est pas la fin du monde», me direz-vous, mais suivez le raisonnement: ESPN est consulté en moyenne par environ 40 millions d'utilisateurs chaque jour. Le respect des normes permet donc d'économiser autant de fois une cinquantaine de kilo-octets, se traduisant concrètement par une économie de bande passante d'environ 2 tera-octets (To) quotidiennement. Deux petits tera-octets quotidiens représentent environ 61 To mensuels ou encore, 730 To annuels.

En termes moins techniques, disons simplement que c'est beaucoup, beaucoup, beaucoup de bande passante. Et la bande passante, ça se paie. Pour ESPN, impossible de quantifier l'économie puisque nous ne disposons pas de leurs ententes contractuelles. Mais de manière générale, le prix moyen pour tout giga-octet excédentaire à votre entente contractuelle de bande passante est d'environ 12 dollars canadiens. Comme un tera-octet contient 1000 giga-octets, l'économie annuelle d'un site comme ESPN, simplement en épurant la page d'accueil d'une cinquantaine d'octets pourrait s'élever à environ 8 760 000 dollars annuellement. Et on ne parle ici que de la cure de la page d'accueil, puisque le reste du site est présentement sous le bistouri.

Je vous invite à la réflexion lorsque vous recevrez votre prochaine facture de services. Vos moyens sont peut-être plus modestes que ceux de Wired et votre site ne génère probablement pas autant de trafic qu'ESPN, mais chaque dollar dépensé au mauvais endroit représente une dépense inutile. Insistez auprès de vos fournisseurs pour qu'ils respectent les normes du Web, et du coup votre site cessera de représenter une dépense; il deviendra un véritable investissement.


Views: 110 times     Send     Print
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visit WebConforme's Profile
Consult all the News and Tips by WebConforme
View all the Solo Agent Advice and Strategy

 

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new comments