Questions & Answers

Ask your question and get a professional answer

Renée Fortin
Member : Kiwi
Name : Renée Fortin

11Network:


Deux travailleurs autonomes sous le même toit: qu'est-ce qui est mieux? S'incorporer ensemble ou rester autonomes chacun de notre bord. On fait 2 boulots différents dans la même industrie. 
11-02-2012 1:19 a.m. HNE
Fabien Caza
13-02-2012 8:38 a.m. HNE
.  
Le principal avantage est celui de la limitation de sa responsabilité personnelle à sa mise de fonds dans la compagnie. C'est-à-dire que lors d'une mise en faillite ou mise sous séquestre vous ne serez pas tenu de rembourser les créanciers de votre entreprise à moins que d'autres lois ou documents légaux ne vous y contraignent. Cependant l'argent que vous y aurez investi lui, sera perdu.

L'incorporation de votre entreprise améliore son image, la rend plus prestigieuse.

De manière générale, l'incorporation vous protégera de vos associés ou partenaires en définissant dans la charte de votre compagnie le type et le nombre d'actions détenues. La convention des actionnaires est un document important à faire, elle détermine les tâches et responsabilités diverses de vous et vos associés en tant que dirigeants.

Le nom de votre entreprise est automatiquement protégé à moins que le nom de la compagnie diffère de son nom communément utilisé dans le commerce de tous les jours (sa raison sociale).

Tant qu'a moi l'incorporation est très chère et tout dépend de vos besoins. Environ (2000$) avec les frais d'avocats


Renée Fortin
13-02-2012 9:26 a.m. HNE
.  
Merci beaucoup Fabien!! Ça fait réfléchir.

Fabien Caza
13-02-2012 9:45 a.m. HNE
.  
Ca me fait plaisir, moi je commencerais par être enregistrer et quand l'entreprise va de mieu en mieu je passerais incorporé.

Christiane Lamarche.  
Selon mon expérience d'entreprise, je préfère faire cavalier seul dans mon entreprise que j'ai incorporée au tout début.

Travailler en solo me permet d'avoir le plein contrôle de mes décisions en tout temps et il n'y aura pas de mésententes avec personne lorsque je voudrais changer d'activiter ou tout simplement cesser.

L'idée de l'incorporation au début de mes activités est pour éviter des frais de roulement exorbitants en cours de carrière. Lors d'une précédente entreprise il avait coûté énormément cher de procéder au changements légaux, sans compter les années d'impots que nous aurions économisé avoir été incorporé quelques années plus tôt.


Renée Fortin
15-02-2012 10:57 a.m. HNE
.  
Merci beaucoup Christiane.

Louise Lapointe.  
Ayant connu l'association et le travail autonome, je vous suggérerais de faire l'expérience de la collaboration dans un projet, définir vos rôles et voir comment vous vous entendez. Dans quelle mesure vous êtes vraiment complémentaires et partagez les mêmes valeurs dans l'action? Ça peut souvent être très différent, voire même concluant
Selon les résultats de cette expérience, vous verrez ce qui est mieux pour vous.
C'est comme vivre en couple avant de s'engager dans un mariage. Ça va de soi de nous jours!


Christiane Marchal.  
Autonomes sous le même toit, sans engagement, pour une période déterminée, est une formule que je serais tentée d'essayer dans une perspective d'incorporation.

Il est judicieux et stratégique de bien choisir les gens dont on s'entoure tant d'un point de vue personnel que professionnel. Mon idée: une vraie simulation d'incorporation pendant 6 mois, 1 an, pour une décision gagnante de parts et d'autres.

Mes cordiales salutations.


Louise Arcand.  
Incorporation, association peu importe, vrai qu'il est primordial d'établir un vrai plan d'action qui fera quoi pour le meilleur et pour le pire si vous décidez de vous unir en affaire.

J'ai vécu cette situation mon conjoint et moi étions dans le même domaine une entreprise ça fait sérieux auprès de plusieurs clients ce qui à fait que nous étions débordés tant mieux.

Mais un de nous 2 à changer quelque peu son rôle et ce fût moi. Je me suis retrouvé à faire de plus en plus d'administration moins de créativité et de plus en plus insatisfaite en emploi.

Vrai que vous êtes un couple aujourd'hui mais demain ? Qui repartira avec les clients ? Les contrats ? Les dettes ? Qui gardera le nom de l'entreprise, etc?

Lorsque tout va bien on a tendance à croire que cela sera sans fin. Il est préférable de prévoir le pire pour ne pas y faire face trop sévèrement. Donc établir un genre de contrat à revoir tous les 6 mois serait ma proposition.



Remi Gregoire
20-02-2012 10:52 a.m. HNE
.  
Un autre (gros) avantage d'un Inc. c'est que tu peux déclarer tes dépenses de déplacement au KM et non à la facture.

Dans mon cas j'ai une petite auto et je fais surtout de l'autoroute. À 0.46$ / KM + 300$ * ça couvre un peu plus que les frais réels. Ça vaut le peine de faire le calcul.

Avoir une petite auto qui consomme peut combiné à une plus longue durée de vie fait une déduction supplémentaire très intérêssante.

* C'est 0.52$/km pour le premier 5000KM par année.


Renée Fortin
21-02-2012 10:20 a.m. HNE
.  
Merci à tous pour vos conseils précieux! Je crois que je commence à avoir une TRÈS bonne idée de ce que je proposerai à mon futur associé. Merci encore!

Remi Gregoire
21-02-2012 2:07 p.m. HNE
.  
* Juste un P.S. C'est 0.53$ et 0.47$ /KM à partir de 2012!.

Aline Yempie
23-02-2012 12:44 p.m. HNE
.  
Je vous suggererai dans un premier temps de travailler ensemble de maniere indépendante, question de vous connaître, de développer des relations de confiance, de travailler sur votre complémentarité, vos forces et vos faiblesses ensemble. Si un de vous a plus d'atouts en Dev. des affaires et l'autre ailleurs, de miser là-dessus dans un premier temps, de voir quelle dynamique se crée pour vous deux et de capitaliser vos efforts ainsi afin d'être plus productif. Le partage des responsabilités tout comme en entreprise est quelque chose qui peut se faire à deux. Si le statut de conjoint de fait existe légalement, c'est parce qu'au fond, on n'est pas obligé de se marier forcément pour être en affaires.

Dans un deuxième temps, je vous suggererai que l'un de vous ait une image marketing, un branding de fait ou vous pouvez ensemble décider de la conception de cette image et de son contenu. En affaires, pour réellement exister, il faut être visible et avoir un site Internet.

Tout dépendant de votre secteur d'activités, vous saurez prendre les décisions qui s'imposeront à vous et travailler ensemble sur vos projets sous une seule baniere qui sera soit la vôtre ou soit celle de votre associé.

Vous pouvez donc enregistrer votre entreprise (32 $) et continuer de travailler ainsi ensemble tout en bâtissant votre couple d'affaires et votre chimie en affaires.

Si vos volumes deviennent importants et vous ressentez mutuellement l'envie de vous incorporer parce que vous aurez à embaucher vite du personnel, à ce moment, je suggère l'incorporation. C'est un choix que vous pouvez faire dès le début aussi si vous pensez que dans votre secteur d'activité, vous aurez de grosses ventes, des fournisseurs, du personnel, etc..... Vous devez en ternir compte

Je suggère que l'un de vous investisse intégralement dans son visuel à lui et que l'autre s'y associe pour le travail uniquement. Ceci évitera qu'en cas de séparation, l'autre réclame ses frais investis pour XYZ dépenses. On se sépare donc à l'amiable et l'autre a la liberté de créer son entreprise, son nom commercial et exister sous son propre toit.

Dans toute relation d'afffaires, quelque soit le schéma ou le choix final, c'est la confiance qui prédomine et si vous ne l'avez pas, vaut mieux ne pas s'associer du tout ! Bonne réflexion.


Renée Fortin
23-02-2012 2:15 p.m. HNE
.  
Merci pour cette belle réponse Aline. J'y réfléchirai. La personne avec qui je vis, je la connais bien, on a déjà travaillé ensemble...mais nous aurons définitivement à discuter de certains points! Merci encore.

Diane Pageau.  
Personnellement, je ne dirais pas que l'incorporation fait plus sérieux. Il s'agit d'une forme légale d'entreprise et vous pourriez de faire des affaires sous un nom qui n'a rien à voir (un Branding).
Il y a beaucoup d'avantages à s'incorporer qui valent selon moi l'investissement quand on envisage d'être deux ou plus en affaires dont un des principaux est de pouvoir se verser des dividendes (taux d'imposition nettement inférieur).
Le plus important est la convention des actionnaires et de bien établir les règles de dissociation. C'est comme un contrat de mariage sans la protection de la Loi sur le patrimoine familial! Comme on dit : quand on s'aime on s'aime mais quand on ne s'aime plus on ne s'aime plus.
Surtout, avant de vous associer évaluez bien l'avantage réel pour vous + bien noter l'apport en argent de chacun. Ce sera votre mise de fonds initial qui normalement vous reviendra lorsque l'entente sera rompue (le cas échéant).
Je pense que vous devriez réfléchir à cette décision qui selon moi n'est pas nécessaire pour faire des affaires avec quelqu'un.


Renée Fortin
2-03-2012 9:09 a.m. HNE
.  
Un gros merci Diane. Je dois avouer que les avantages fiscaux sont probablement ce qui nous intéresse le plus. Vous avez raison pour la convention d'actionnaire, nous avions vérifier. Maintenant il reste la décision! Probablement qu'il faudra essayer l'association un certain temps sans incorporation pour voir si ça marche et que l'apport financier y est....ensuite, on verra! Merci de votre réponse!

Diane Pageau
2-03-2012 11:58 a.m. HNE
.  
Bonjour Renée.
J'ajouterais à mon message précédent qu'il est très important de valider le profil entrepreneurial de votre éventuel associé(e) + vos ambitions, objectifs et valeurs. Ça paraît théorique mais je peux vous jurer, basé sur mon expérience passée (j'avais 2 associées que j'ai rachetées en 2004)...
N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.
Par ailleurs, je constate que votre gamme de services est proche de la mienne. Peut-être aurons-nous le plaisir de collaborer sur des mandats éventuels. Qui sait!


Renée Fortin
2-03-2012 3:15 p.m. HNE
.  
Bonjour Diane, merci pour la réponse encore. On peut peut-être échanger en plus priver? Je vous ai envoyé une invitation à connecter via Agent Solo. Renée

André Parent
7-03-2012 1:42 p.m. HNE
.  
Une incorporation coûte un peu moins que 700$. Recherche accès corporatif sur google.

Remi Gregoire
7-03-2012 2:53 p.m. HNE
.  
J'avais fais la gaffe de tout faire moi-même dans ma première inc.. J'ai du tout refaire par un pro pour que ce soit mieux structuré et que ce soit plus flexible. Vraiment pas économique comme stratégie!

Si tu as le 300-600$ de plus que ça coûte pour le faire faire par un notaire comme il faut du premier coût ça peut vraiment sauver pas mal de troubles plus tard. Chaque modification supplémentaire par un notaire dans un inc. va coûter ±300$. C'est juste 1-2 erreur avant que ça coûte le même prix.

Par expérience, ça vaut toujours le coup de faire appel à un expert, même si ça a l'air cher sur le coup. On ne sait pas ce qu'on ne sait pas, et c'est ça le plus gros piège en affaires.


André Parent
7-03-2012 4:52 p.m. HNE
.  
J'ai trouver : http://www.accescorporatif.com/tarifs-incorporation-compagnie.html
655$ tax-in
Ca m'a sauvez pas mal de $ faire affaire avec cette entreprise. Mon avocat me chargait 2000$ pour de quoi de moins bien fait.


Renée Fortin
7-03-2012 11:29 p.m. HNE
.  
Un gros merci pour tout ce trouble André. Bien noté!

Josianne Cloutier
10-04-2012 10:01 p.m. HAE
.  
Lorsque l'on décide de s'incorporer à 2, c'est important d'investir du temps et de l'argent dans une convention d'actionnaire en béton. J'étais associé avec une amie que je connaissait depuis près de 10 ans et du jour au lendemain tout a basculé. Notre convention d'actionnaire avait été faite avec les moyens du bord à partir d'un gabarit. À ne pas faire!!! Comme on dit, c'est quand ça va bien qu'il faut faire toutes les démarches nécessaires parce que sinon, il est trop tard. J'ai appris de tout ça et maintenant je sais que c'est de l'argent bien investi de bien faire les choses!

Renée Fortin
11-04-2012 1:14 p.m. HAE
.  
Merci beaucoup pour les information Josianne. C'est TRÈS bien noté!

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new answers