Member: DanielleAndreeFrank
Name: Danielle-Andrée Frank, ARP

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInvite to submit a quote



Do you enjoy reading the News and Tips? Subscribe:

March 20, 2014 - Advice and Strategy > Communications & Marketing
La révision de vos textes après la rédaction : un gage de crédibilité

Je circule sur Internet tous les jours, comme nombre d'entre vous, et j'en vois de toutes les couleurs ! Chaque fois que je clique sur un texte qui m'intéresse de prime abord, je suis refroidie dès que je tombe sur une coquille. Et je poursuis la lecture un court instant à la recherche d'autres fautes. Le plus souvent je ne suis pas déçue… S'il y en a une, deux, il y en a quatre ou six… Et mon intérêt diminue à vue d'œil. Un manque de rigueur dans l'orthographe, la grammaire ou la syntaxe ne cacherait-il pas aussi un manque de rigueur dans le contenu ? La crédibilité est entachée sur le champ. La thèse avancée, si pointue soit-elle, en pâtit.

Par exemple, vous voulez refaire votre site Internet ? Pourquoi refaire le site ? Qu'est-ce que ça implique ? Quel est l'objectif ? Réponse : la plupart du temps c'est l'environnement graphique du site, le contenant, en fait, que l'on veut renouveler. Le contenu reste le parent pauvre. Le rédacteur web devrait travailler main dans la main avec le graphiste, mais conserver la responsabilité du projet.

Aujourd'hui, n'importe qui peut mettre n'importe quoi sur le web. Or, le contenu représente l'élément le plus important pour le lecteur. Vous voulez le convaincre d'agir. Et c'est bien ça l'objectif ultime que vous voulez atteindre. Chaque mot, chaque phrase, a donc son importance.

En dépit de l'utilisation massive du langage SMS (short message service) par les plus jeunes, le lecteur est de plus en plus exigeant. Il veut du contenu de qualité, vivant, dynamique. L'aspect rédactionnel doit donc être considéré comme une priorité dans la création d'un site ou de tout document. Un bon texte facilite le cheminement du lecteur. C'est vraiment dommage de voir une belle page bien conçue, gâchée par un texte mal écrit et truffé de fautes. Et une seule suffit pour entacher la crédibilité de l'ensemble…

La révision-correction, composante du processus d'écriture

Pour que le travail de rédaction soit complet, l'étape de révision-correction est indispensable. Une distanciation est nécessaire. Il faut d'abord comprendre l'utilité de la révision-correction, s'adjoindre l'intervention d'un tiers et prendre le temps nécessaire.

La révision-correction couvre différentes dimensions d'un texte : objectif de communication, clarté et pertinence du contenu, plan et division du texte, aspects linguistiques, cohérence des temps, vocabulaire, syntaxe, conjugaison, orthographe, typographie, etc. La ponctuation contribue, elle aussi, à la structuration du texte écrit. Une ponctuation adéquate augmente la rapidité de la lecture et facilite la compréhension du texte.

Ni un luxe, ni une opération cosmétique


Loin de moi de jeter la pierre : il n'est pas facile d'accorder simultanément son attention au contenu (expression des idées) et à la forme graphique (contenant). D'où les erreurs regrettables lorsqu'elles persistent jusqu'à la publication de l'écrit.

Les logiciels de correction et les dictionnaires intégrés ne suffisent pas à la tâche. Aucun ne vérifie le sens ni la cohérence d'une phrase. Afin d'assister les rédacteurs occasionnels et même les plus chevronnés, il est une fonction incontournable pour assurer la qualité d'un texte, et soutenir la portée d'un message : la révision-correction. Ce n'est ni un luxeni une opération cosmétique, comme certains le prétendent.

Cohérence, concision et clarté


Le rôle du réviseur-correcteur va bien au-delà du corrigé des fautes d'orthographe ou de grammaire. En effet, son travail implique souvent la réécriture pour améliorer le texte, préciser l'idée de l'auteur et assurer la cohérence, la concision et la clarté du discours.

Il n'y a pas si longtemps encore, la révision-correction se faisait à l'encre rouge, au moyen de signes de correction normalisés. Aujourd'hui, ce travail se fait directement à l'écran et l'auteur a le loisir d'accepter ou de refuser la proposition par une simple fonctionnalité de la barre de révision. Comme la langue évolue constamment, le réviseur-correcteur aura fait la part des choses lorsqu'il a un doute sur la terminologie et conseillera son client avec discernement.

« Les mots, c'est finalement tout ce que nous avons, alors il vaut mieux que ce soit ceux qu'il faut et que la ponctuation soit là où il faut pour qu'ils puissent dire le mieux possible ce qu'on veut leur faire dire. » C'est ce qu'écrivait Raymond Carver (écrivain américain disparu en 1988) dans un essai sur la littérature, et c'est ce qu'il a démontré avec rigueur au fil de ses nouvelles et de ses poèmes.

Les mots sont devenus mon matériau favori, celui qui permet la transformation, la création, à partir des 42 lettres –et non les 26– de l'alphabet français. Dès mon plus jeune âge, j'adorai les rédactions. Je répertoriai les mots nouveaux. Je collectionnai les bonnes notes, et depuis nombre d'années, l'écriture fait partie de mon quotidien professionnel et personnel.

Faites réviser vos écrits, vous y gagnerez en crédibilité.



Views: 301 times     Send     Print
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visit DanielleAndreeFrank's Profile
Consult all the News and Tips by DanielleAndreeFrank
View all the Solo Agent Advice and Strategy

 

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new comments