Questions & Answers

Ask your question and get a professional answer

Nathalie  Bourget
Member : NathalieBourget
Name : Nathalie Bourget

1Network:


Comment dire non à un client qui demande un faveur? 
24-01-2018 10:50 a.m. HNE
Grégory Longère
25-01-2018 8:57 a.m. HNE
.  
Personnellement, si vous êtes rendu à un stade ou un client se sent à l'aise de demander une faveur, la relation professionnelle est déja trop avancé.

Le "non" est toujours une réponse acceptable. Et tout dépend de la faveur en fait; sans entrer dans les détails, on parle de quoi?


Stephan Tétreault
29-01-2018 10:21 a.m. HNE
.  
Le fait de demander une faveur n'a rien à voir avec le dépasser le stade du 'professionnel'. On le fait tous lorsqu'on a besoin de service rapide dans n'importe quel domaine. EX: Livraison de meubles! On les veux toujours plus vite!

Je suis graphiste autonome. Il faut simplement expliquer que vous avez beaucoup de clients en file d'attente. Vous lui offrez tout de suite une date plus éloignée que la date que vous pensez réellement être capable de rendre le projet. Si le client accepte. Rendez lui le projet dans le réel délai encouru et expliquez lui que vous avez finalement pu lui rendre sa faveur.

Sinon, il y a toujours moyen d'instaurer un tarif RUSH pour les urgences. Il faut que le client n'est pas seul et qu'il met en péril tous les autres mandats qu'on aura à rendre après avec moins de délai!

Il faut ensuite lui expliquer, poliment bien sur, qu'il devra prévoir d'avance les demandes à vous remettre afin de respecter son délai.

Souvent, les clients qui font affaires avec des graphistes autonomes, croient que nous sommes à leur merci et que nous sommes toujours prêts à travailler 24/24h pour accomoder leurs besoins urgents, mal planifiés.

D'un certain point de vue, il faut les comprendre de leur côté. Leurs tâches principales sont souvent autres choses que du graph à gérer. Quand ils viennent à inclure ces tâches, ils sont souvent à la fin de leur échéanciers. Si ces clients n'ont jamais eu à mieux prévoir ce travail, c'est qu'on ne les aide pas et on accepte trop souvent ces délais, à un tel point que c'est devenu pratiquement une norme Encore pire que les graphistes, les imprimeurs mangent une sincère volée sur les délais aussi. On finit par jouer tellement souvent avec les limites PHYSIQUES, de rendre des projets en temps.

Bonne chance!


Marc Lévesque.  
Tout dépend de la faveur et des retombées.

Nathalie Bourget
1-02-2018 7:03 p.m. HNE
.  
Merci pour vos conseilles, mais ma question était point vu facturation elle me demandait de faire un montage d'un newsletter bénévolement donc je ne savais pas trop comment lui dire d'une façon politiquement correcte que je travail pas bénévolement, même si c'était une client fidèle.

Marc.  
Pas gênée la cliente de demander à faire une newsletter bénévole. Dites que vos clients payants ont priorité.

Dominique Boisclair.  
La définition de "bénévolat" implique que c'est un geste personnel de donner son temps à une cause de son choix. C'est une démarche qui émane du "bénévole" lui-même. Ce que je lis ici est une demande de travail gratuit pour un client.

Il y a plusieurs choses à considérer. Est-ce qu'un refus fera impact sur la relation professionnel ? Est-ce qu'il y aurait une autre manière de répondre positivement sans pour autant travailler gratuitement (troc de matériel ou échange de service) ?

Dans tout les cas il est important de quantifier la demande. Faire voir au client (qui s'imagine peut-être que sa demande est minime) la valeur réèl de ce qu'il demande et faire valoir que vous n'êtes pas dans une position pour donner cette valeur.

Sans oublier que le temps passer à "donner" ce travail n'est plus disponible pour réaliser des mandats payants qui viendrons.


Line Patenaude
2-02-2018 2:47 p.m. HNE
.  
Personnellement, je me suis retrouvée prise dans une situation avec une cliente avec qui j'ai été beaucoup trop conciliante. Nous voulons toujours donner plus à nos clients pour les garder et avoir une bonne réputation. C'est une question de donner un bon service à la clientèle mais il ne faut pas le faire à n'importe quel prix.

Dans votre cas, manifestement votre client veut profiter de vous et vous ne devez pas vous laisser prendre dans ce piège. C'est difficile de dire non encore plus quand il s'agit d'un client régulier.

Il est inconcevable de faire ce travail gratuitement. Peut-être pourriez-vous lui proposer de faire le travail à un coût moindre que d'habitude pour la remercier de sa clientèle. Attention à bien précisez qu'il s'agit d'une exception. Le tout est de lui faire comprendre que vous appréciez sa clientèle, mais que vous ne pouvez pas travailler pour rien.

J'espère que cela vous aidera un peu.


Sébastien Blouin
19-02-2018 12:57 p.m. HNE
.  
Comment dire non sans nuire à notre relation avec le client. J'ai expliqué à un client que payait peu que mon temps était déjà vendu à d'autres clients qui ont payé plus. Mais ce temps était disponible si je recevais une meilleure offre. ;-)

Marc Lévesque.  
Sébastien Blouin : ce n'est pas très loyal envers vos clients que d'en faire passer un autre qui va payer plus cher... c'est comme une sorte d'enveloppe brune finalement.

Sébastien Blouin
21-02-2018 11:51 a.m. HNE
.  
à Marc Levesque:
Une "enveloppe brune" ou toute oeuvre cachée "sous la table" est déloyale et injuste pour les compétiteurs. Mais la règle de" l'offre et la demande" doit rappeler en toute franchise à un client "peu payant" ou pire, qui demande des faveurs gratuites imméritées. Certains répondent avec plus de rudesse disant que "nous ne sommes pas une entreprise caritative". Il faut avoir la main ferme pour ceux qui abusent, sinon on se fait "manger la laine sur le dos".


Pascal Pelletier.  
Comme ceci : non.

Marc Lévesque.  
Sébastien Blouin : je n'ai contre dire non à un client abusif. C'est votre idée de favoriser certains clients et les faire jouer aux enchères que je ne trouve pas loyal. Normalement, vous devriez avoir le même tarif horaire pour tous vos clients. Vos tarifs ne devraient pas varier en fonction de l'offre et de la demande.

Your answer Agentsolo.com members' log in

Your name:
Your e-mail address:



Send email alert for new answers