Membre: DanielleAndreeFrank
Nom: Danielle-Andrée Frank, ARP

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInviter à soumissionner



Vous appréciez les capsules d'info? Abonnez-vous:

28 mai 2014 - Conseils et veille > Rédaction et Traduction
Repérez les intrus capillotractés...

Le temps morose qu'il fait ces jours-ci est propice au coconnage, en vieux survêtement et gaminet. Aucune envie de sortir. Hélas le ruchonnage est de courte durée… Un message de la part de mon cousin d'Europe, égoportrait à l'appui, vient d'atterrir sur mon terminal mobile de poche. Adepte du service loge- trotteur, il me demande l'hospitalité sur canapé. Je lui répondrai demain.

Tiré par les cheveux, vous trouvez ?

On aura compris : tout anglicisme a été banni de ce paragraphe créé pour l'occasion. L'emploi sans discernement de termes alternatifs proposés par l'Office québécois de la langue française l'a rendu presque incompréhensible voire caricatural.

Plus royaliste que le roi ?

J'adore la langue française, sans être une puritaine à tout crin, on est d'accord. Comme en toute chose, il faut trouver le juste milieu. Le français est une langue qui s'enrichit, subit des influences, autant de la mondialisation que des mouvances sociologiques et linguistiques. Bref, une langue qui vit. Un texte doit d'abord être compris par le lecteur. L'exemple ci-dessus n'a d'autre but que d'illustrer le résultat affligeant d'un excès de rectitude linguistique voire politique. Le récent ajout de néologismes dans le dictionnaire m'offre ce prétexte sur un plateau.

Les mots employés et les messages véhiculés tiennent une place prépondérante dans une communication réussie. Nos talents rédactionnels vous aideront à vous rapprocher de vos objectifs.



Capsule consultée: 255 fois     Envoyer     Imprimer
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visitez le profil de DanielleAndreeFrank
Consultez toutes les capsules d'info par DanielleAndreeFrank
Consultez tous les conseils et veille des agents solos

 

5 commentaires
bruno beaudoin.  02-07-2014 10h05 HAE

Bonjour, difficile de comprendre le sens exact que vous souhaitez donner à votre missive ! Pour ma part, avant de lire votre conclusion, j'étais agréablement étonné de la justesse du texte et du plaisir de le lire; il se lit facilement, coule de source et exprime exactement votre pensée. Par ailleurs vous reculez d'un pas et semblez nous dire qu'il n'est pas adapté ? Je suis étonné. '...l'Office québécois de la langue française l'a rendu presque incompréhensible voire caricatural ...'. J'en viens à penser que je suis, moi-même, caricatural en me battant constamment contre des texte incompréhensibles, mal écrit et parsemé de néologismes connus seulement des adeptes des 'yo' ! Mon travail exige que je comprenne bien l'expression des besoins de mon client, que je restitue correctement ma solution. En limitant mon texte à des expressions générales (qui veulent tout dire et rien en même temps) je risquerais de manquer la cible, de faire un dépassement de coûts et par-là que mon client soit insatisfait.

Bruno Beaudoin
Roger Étienne.  18-07-2014 20h25 HAE

Par-delà votre opinion, votre citation, Monsieur Beaudoin, est franchement trompeuse! Vous déformez le propos de l'auteure complètement.
Danielle-Andrée Frank, ARP.  29-07-2014 09h49 HAE

Utilisez-vous jamais les termes RUCHONNAGE, COCONNAGE, ÉGOPORTRAIT, CAPILLOTRACTÉ, LOGE-TROTTEUR ? Moi non.

Le petit texte se voulait un clin d'oeil à l'encontre de ces puristes de la langue qui préfèrent des mots parfois incompréhensibles bien que linguistiquement corrects.

Monsieur Beaudoin, votre citation n'est pas fidèle. C'est l'emploi sans discernement de certains termes (par ailleurs linguistiquement corrects) qui peuvent rendre un texte incompréhensible voire caricatural, et non pas l'OQLF. Merci de votre perspicacité, Monsieur Étienne.

Merci de votre intérêt.
Danielle-Andrée Frank
Bruno Beaudoin.  29-07-2014 10h43 HAE

Bonjour, ma réaction était, sans doute, excessive. Je suis préoccupé par tout ce qui touche à notre langue; l'expression de notre culture. Lorsque j'ai l'impression de lire: ' il ne faut pas être plus catholique que le pape' alors je suis inquiet. J'ai peur que l'autocensure s'immisce sournoisement ! Je ne suis pas un fanatique et je comprends votre position face à ces hérauts froids de la langue française au Québec (;-)
Danielle-Andrée Frank, ARP.  29-07-2014 11h09 HAE

J'acquiesce !

Votre réponse Membre d'AgentSolo.com: identifiez-vous

Votre nom:
Votre courriel:



M'aviser par courriel si d'autres commentaires sont ajoutés