Membre: SylvainCarle
Nom de l'entreprise: Real Ventures

Personne-ressource: Sylvain Carle

Actions: Ajouter aux contactsEnvoyer un messageInviter à soumissionner



Vous appréciez les capsules d'info? Abonnez-vous:

05 juin 2006 - Conseils et veille > Communication et Marketing
Pourquoi votre entreprise doit avoir son carnet Web

Vous avez déjà entendu parler de cette histoire de weblogs, de blogs, de carnets Web... Le chroniqueur Richard Martineau a le sien; c'est normal, c'est une grande gueule. Les technophiles ont le leur, les politicologues américains aussi. Et votre entreprise? Et vous? Où est votre carnet Web?

Peut-être ne voyez-vous pas le rapport entre les carnets et les affaires, les travailleurs autonomes et les PME? Ne sont-ils pas qu'un déversoir d'égo, une enfilade sans fin d'hyperliens et d'opinions? Exactement! Et c'est pourquoi ils sont si efficaces dans le contexte moderne des affaires!

Réseaux sociaux, réseaux d'affaires

Nous sommes à l'ère des individus en réseau. Les carnets Web sont en émergence précisément parce qu'il supportent les activités principales des individus en réseau: lire, réfléchir, échanger, apprendre, partager. S'exposer, risquer, explorer, se questionner, se remettre en question, élargir ses horizons. Les carnets Web permettent d'investir dans la richesse intellectuelle du siècle présent: le capital social. Et pour les grandes entreprises, ils offrent enfin un visage humain crédible.

Cet étrange mélange de vie professionnelle et personnelle, cet éclectique cocktail d'opinions et d'hyperliens, pourquoi pas? Lors de votre dernier rendez-vous d'affaires, n'avez-vous parlé que de votre offre de services? Comment avez-vous cassé la glace? De quoi avez-vous parlé au café après le lunch, une fois les affaires conclues? De vous! C'est normal, c'est social, c'est même poli de le faire. «Et comment va ta fille?» «Et Jacques, il va bien, ça fait une paye que je ne l'ai pas rencontré, il travaille toujours chez vous?» «Et la dernière fois, tu me parlais de votre déménagement au bureau; est-ce que ça c'est bien passé?»

Ces intersections de conversation, ces incursions en surface des gens que nous croisons quotidiennement, les conseils demandés amicalement sont le tissu social qui permet les affaires. Plusieurs vous le diront, en affaires «qui tu connais» est aussi important que «ce que tu connais». Les carnets offrent cette opportunité de «connaître» plus de gens, de plus de milieux. Ils remplacent en quelque sorte le perron de l'église d'antan ou le bistrot du coin. Imaginez ces conversations, multipliées par 10 000, archivées, inter-reliées, référencées, commentées, ouvertes... c'est ça la carnetosphère (de l'anglais blogosphere).

Nouveau sport extrême : l'entreprise branchée

Et alors, les affaires dans tout ça? Le marketing? Les relations publiques? Les profits? Les secrets professionnels? La compétition? Excellentes questions! J'espère que vous êtes prêt pour une petite excursion dans le nouveau sport extrême en vogue : l'entreprise branchée. Branchée comme dans connectée, réseautée, transparente, ouverte, généreuse. Comme dans croissante, profitable, agréable, balancée, rentable.

Pour un travailleur autonome ou pour une PME, les règles du succès ne sont pas si différentes des grandes entreprises, mais les moyens eux sont totalement différents. Vous devez trouver des clients potentiels, les convaincre de la valeur de votre offre, conclure des contrats, garder ces clients, mettre en place un réseau de fournisseurs fiables, livrer un produit ou un service qui rencontre les attentes que vous avez créés, établir un modèle d'affaires (ventes et opération) soutenable et rentable... alors vous allez commencer à écrire votre carnet web!

Alors voici votre plan d'attaque:

Choisissez un outil de publication qui vous permettra d'écrire et de publier facilement. Certains nécessitent des compétences techniques pour une installation et une configuration du côté serveur (Movable Type, WordPress, Drupal, etc.); d'autres comme Blogger, TypePad ou MonBlogue.com, moins souples, offrent l'avantage d'être fonctionnels en quelques minutes!

Écrivez sur ce qui vous passionne pour commencer. Réfléchissez à clavier ouvert, en public. C'est un peu stressant au début, mais vous allez voir, c'est un processus très formateur.

Assurez-vous que les gens puissent vous laisser des commentaires sur votre carnet et mettez vos coordonnées bien en vue, surtout votre adresse de courriel (oui, ça peut attirer du pourriel, mais avec la quantité que vous recevez déjà, ça ne fera pas une grande différence).

• Si votre logiciel de carnet le permet, surveillez vos statistiques d'accès, notamment les liens qui pointent sur votre site (les referer logs) : c'est un aperçu de votre nouveau réseau d'affaires virtuel!

Visitez d'autres carnets, prenez le temps de lire un peu chaque jour et de commentez ce que vous lisez, soit sur votre propre carnet avec un lien vers le site que vous commentez, soit directement sur le carnet en question mais laissez toujours un lien vers le vôtre dans ce cas.

Donnez-vous une routine, mais n'en faites jamais une corvée! Pour ma part, je prend 30 minutes le matin en buvant mon premier café, juste après avoir lu mes courriels du matin et 30 minutes en soirée quand j'ai le temps...

Persistez. Vous verrez, d'ici quelques mois, vous n'en reviendrez pas des gens que vous aurez rencontrés, des contacts que vous aurez faits, de ce que vous aurez appris et de la réputation d'expert que vous aurez établie si vous êtes sérieux dans cette activité.

Raffinez votre style et votre voix. C'est votre carnet et il ne sera que le reflet de ce que vous êtes. Si vous êtes un bavard, écrivez beaucoup. Si vous êtes un connecteur, parsemez d'hyperliens à souhait. Si vous êtes un curieux, publiez vos questions et les réponses que vous trouverez. Si vous êtes un expert, publiez des trucs et astuces du métier pour des amateurs.

Partage de mon expérience personelle

Quels résultats pouvez-vous attendre de l'exercice? Je vous donne mon propre exemple : mon carnet, Afroginthevalley, m'a permis de décrocher plusieurs contrats de consultation, parce que la lecture de mon carnet avait convaincu que je savais de quoi je parlais, mon expertise n'était plus à prouver.

De plus, puisque je lisais leur carnet et eux le mien, c'est comme si on se connaissait depuis longtemps. J'ai trouvé des services de rédaction, de traduction, d'intégration Web, de design et des tas d'autres en lisant des carnets. J'ai appris des trucs juridiques, sociaux et économiques en lisant des carnets, gratuitement! Je documente mes recherches pour mon travail et j'utilise mes archives pour retrouver mes liens et idées d'il y a quelques mois... ça fonctionne si vous êtes à l'aise dans ce type d'environnement. Moi je ne pourrais plus m'en passer!

Quelques carnets d'affaires en exemple

Comment le weblog de lafraise.com change la perspective de ses clients (section communication)

Adverbe est une agence spécialisée dans le développement des entreprises à l'aide de l'Internet : conseil éditorial, rédaction, formation à l'écriture ; audit, formation aux usages de l'Internet et du web.

Quelques autres excellentes références (en anglais): Business Blog Consulting, Corporate Blogging, Blog Business World et Business Logs.

(Cette capsule a été publiée originellement le 3 octobre 2004 et éditée le 6 juin 2006.)


Capsule consultée: 1309 fois     Envoyer     Imprimer
Partager : Facebook Facebook  Technorati Technorati  Bookmark Google Google  Digg! Diggs  Twitter Twitter   Delicious Del.icio.us 

Visitez le profil de SylvainCarle
Consultez toutes les capsules d'info par SylvainCarle
Consultez tous les conseils et veille des agents solos

 

Votre réponse Membre d'AgentSolo.com: identifiez-vous

Votre nom:
Votre courriel:



M'aviser par courriel si d'autres commentaires sont ajoutés