Questions / Réponses

Posez votre question, un professionnel vous répondra

François Forest
Membre : Franking
Nom : François Forest

1Réseau:


Bonjour, un client me demande mes tarifs par mots pour la rédaction de contenus de sites web. Est-ce que quelqu'un peut m'aiguiller sur les tarifs par mots ? 
08-03-2012 08h13 HNE
Philippe Riondel
08-03-2012 10h31 HNE
.  
Bonjour François, on a déjà eu une discussion sur la question il y a quelques semaines sur ce forum. Grosso modo, on applique un tarif à la page, une page comptant en principe, selon les sources et les normes en vigueur, 210 à 250 mots. À partir de là, selon tes compétences et tes nécessités, à toi de définir si ton travail justifie 50, 75, 90 ou 110 dollrs la page. Je ne connais pas les tarifs en vigueur aujourd'hui, mais lorsque j'étais jeune rédacteur il y a 12 ans, je touchais 50 $ la page de 210 mots.

Catherine Zemelka
08-03-2012 10h42 HNE
.  
Bonjour,
On va demander un tarif par mot (environ 0,25 c - 0,30 c dépendamment de la complexité) seuelment dans le cas d'une traduction. Pour les textes web, on tombe dans la rédaction créative. Vous pouvez demander un prix par page ou bien vous entendre sur un forfait global. Assurez-vous de bien savoir qu'est-ce que le client fournit, il y aura-t-il du temps pour la recherche, etc. Grosso modo, faites en sorte d'y trouver votre compte et ne sous-estimez pas votre apport.
Bonne journée!

Catherine


Philippe Riondel
08-03-2012 10h57 HNE
.  
Surtout, ne jamais avoir honte de son prix s'il est justifié...


Annie Talbot
08-03-2012 11h03 HNE
.  
Le tarif au mot est à mon sens illogique en rédaction. Il devient alors facile d'écrire beaucoup de mots pour obtenir un chèque beaucoup plus gros.

Jean Robin
08-03-2012 15h24 HNE
.  
Pour la rédaction : Tarif forfaitaire (entre 40$ et 60$/H pour rester compétitif)
Pour la traduction : 0,20$/mot. (Tarif forfaitaire offert pour les gros travaux)
Pour le Web : Tarif forfaitaire selon ce qui précède. Pas de fla fla... (création créative ou autre bullshit...) Ça, c'est de la merde qui permet aux incompétent-es de gonfler leurs factures...

Je vous invite à établir vos propres tarifs et à vous faire connaître professionnellement
Normalement, vos clients reviendront vers vous s'ils sont satisfaits, et ce, peu importe votre tarif.

Le lien de confiance, le rendu professionnel dans le délai demandé, et l'expertise : détermine tout !

Bon succès,

Jean Robin
RÉDACTEUR ONLINE


Gino Mustang.  
250 mots = généralement 1 feuillet, mais on a vu des feuillets de 300 mots, des feuillets de 1500 frappes sans ou avec espaces, etc. Sans cette précision, le tarif au feuillet ne veut rien dire.

On ne parle jamais de contrat de ce genre, chargé aux mots ?

25 $ (hebdos régionaux) et 250 $ dans les magazines (peu nombreux). En moyenne, un feuillet de magazine rapporte autour de 80 $.

Le site de pigistes Québec peut aider : http://www.pigistequebec.com/

L'Association canadienne des journalistes peut également vous diriger un peu !

Bonne chance !



Kristof Maret
10-03-2012 21h08 HNE
.  
Il y a rédaction et rédaction optimisée SEO, je facture 30% de moins sans SEO simplement parce-que la recherche des mots clés prend du temps .
Consulter éventuellement ma grille de tarifs pour info, il me semble être dans ce qui est annoncé par Philippe Riondel. ( mais ma base est 350 mots )
http://referencement-pme.ca/tarifs-referencement-site-internet/
Cela reste indicatif , sur un gros contrat dans la même thématique, les temps consacré à la recherche et documentation baissent proportionnellement.
Kristof Rédacteur web


Sylvie Goulet
15-03-2012 10h51 HAE
.  
Personnellement, je ne facture plus au mot pour la rédaction Web. Je l'ai fait une fois avec une cliente qui voulait un total de 2000 mots pour son site, sans égard à la distribution du nombre de mots par page. J'ai travaillé beaucoup pour ne pas dépasser le nombre fatidique et quand, finalement, j'ai réussi à pondre son site en 1942 mots, elle a voulu réduire le montant total que nous avions fixé sous prétexte qu'il manquait des mots à son 2000 prévu. J'étais furieuse, car j'avais mis beaucoup de temps pour respecter sa consigne. Bref, je préfère facturer à l'heure ou à la page par bloc de 250 à 350 mots. Si le client vous demande des titres accrocheurs et un style marketing ou publicitaire, et que vous avez de l'expérience dans ce domaine, n'hésitez pas à augmenter vos prix. Personnellement, je demande 75 $ l'heure et 125 $ le feuillet de 350 mots et ce n'est rien en comparaison de ce que les agences demandent à leurs clients pour ce genre de textes.

Michel Tremblay
16-03-2012 17h23 HAE
.  
Voilà! Z'êtes dans le mille. Tout reste relatif.
Car la rédaction traditionlelle et la rédaction de pages Web c'est différent. Le formattage est différent. Et le HTML en plus. Pour ces raisons, une page Web est souvent moins textuée mais riche en d'autres contenus. Ainsi il est même préférable de travailler horaire.


Votre réponse Membre d'AgentSolo.com: identifiez-vous

Votre nom:
Votre courriel:



M'aviser par courriel si d'autres réponses sont ajoutées